tradition & carnaval

Pour tous les passionnés de tradition et de l'animation de nos quartiers
 
AccueilMembresS'enregistrerConnexion
Elvis Jr.
Show Hommage
au
Roi du Rock

Le but de notre travail est de rendre hommage à
Elvis Presley.
Son histoire, sa musique et son Amour
pour nous, ses Fans!

Tout en fournissant un show hommage de haute qualité retraçant les années:

'50 (Sun Studio, RCA)

'60 (Films & Comback '68)

'70 (Las Vegas show)

Elvis Jr alias "Franz Goovaerts"

reste un Artiste avec une personalité propre à lui. Chanté en voix direct, ce show est le plus tendance du moment, et est reconnu par ses pères comme un des meilleurs Elvis Tribute Show au Monde.

Accessible à tous & pour tout évènement

Visitez ce site web et n' hésitez pas à nous contacter pour toutes suggestions, questions ou demandes...

Nous espérons croiser votre route très bientôt !


La grande armée de Napoléon Elvis-junior2

Clic ici pour visiter
actualités
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de tradition & carnaval sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de tradition & carnaval sur votre site de social bookmarking

Partagez
 

 La grande armée de Napoléon

Aller en bas 
AuteurMessage
GuyF.
Admin
Admin
GuyF.

Messages : 17
Date d'inscription : 14/02/2011
Localisation : Charleroi

La grande armée de Napoléon Empty
MessageSujet: La grande armée de Napoléon   La grande armée de Napoléon EmptyLun 3 Oct 2011 - 22:25


L'Infanterie



La grande armée de Napoléon 1959493171_small_1

Ci-dessus, l'infanterie de ligne en 1815.

L'infanterie désigne l'ensemble des
unités militaires devant combattre à pied, le soldat étant appelé
fantassin.
On y distingue deux types de soldats :
--> l'Infanterie Légère (voir article)
--> l'Infanterie de Ligne (voir article)
Les fantassins constituent le gros de l'armée. "L'infanterie est l'âme de l'armée" disait Napoléon.


L'Infanterie Légère


La grande armée de Napoléon 19604010
Ci-dessus, un Carabinier, un Chasseur et un Voltigeur de l'infanterie légère.


Sur le plan de l'équipement, de
l'armement, de l'organisation et du rôle tactique, il n'y a pas de
différence entre un régiment de ligne et un régiment léger. Les seules
différences concernent des questions d'uniformes et d'appellation.
Dans l'infanterie légère, les Fusiliers sont appelés Chasseurs
et les Grenadiers font place aux Carabiniers.
Le terme Voltigeur demeure dans les régiments légers.
Les
fantassins de l'infanterie légère portent un habit bleu passepoilé de
blanc à collet écarlate pour les Carabiniers et les Chasseurs, à collet
jaune passepoilé de rouge pour les Voltigeurs. Les parements aux
manches, de la couleur du fond de l'uniforme, sont garnis d'une patte
écarlate à trois boutons. Les revers et retroussis sont bleus, ainsi que
le gilet et la culotte. Les retroussis de l'habit sont ornés d'un cor
blanc pour les Voltigeurs et les Chasseurs, et d'une Grenade rouge pour
les carabiniers.
Certains Carabiniers portaient encore le "bonnet à
poil" dépourvu de plaque sur le devant, mais garni d'un haut plumet
écarlate et d'un cordon natté terminé par des "raquettes" de fil blanc.



L'Infanterie de Ligne



La grande armée de Napoléon 1959509871_small_2
Ci-dessus, schéma montrant l'intérêt de la formation en ligne.


L'infanterie de ligne (ou la ligne)
désigne les unités d'infanterie classique, qui combattaient en formation
en ligne. On appelle ces soldats "lignards".
L'intérêt du combat en ligne sur la formation en colonne est double :
-->(1) face à l'artillerie, un boulet en prenant une
colonne peut causer de lourdes pertes, pertes qui se réduisent face à
une ligne ;
-->(2) pour le tir en ligne, tout les soldats peuvent tirer en même temps.
On y trouve principalement des Voltigeurs, des Grenadiers (voir article), des Fusiliers (voir article).


La Cavalerie

La grande armée de Napoléon 1960410881_small_1
Ci-dessus, un Dragon, soldat se déplaçant à cheval mais pouvant combattre à pied.


La cavalerie est l'ensemble des unités
militaires de combat se déplaçant à cheval. Certaines unités de
cavalerie, comme les dragons, pouvaient combattre à pied.
On y trouve :
--> la Cavalerie Légère (voir article)
--> la Cavalerie de Ligne (voir article)
--> la Cavalerie Lourde (voir article)
La cavalerie légère servait à harceler l'ennemi ou à reconnaître ses
positions tandis que la cavalerie lourde était utilisée pour de
puissantes charges dévastatrices.

La Cavalerie Légère



La grande armée de Napoléon 1960444263_small_1
Ci-dessus, les "star" de la cavelerie légère, les Hussards.



Ces unités étaient chargées des
patrouilles, effectuaient des reconnaissances, occupaient les
avant-postes, gardaient les lieux habités et les ponts jusqu'à l'arrivée
de l'infanterie. La cavalerie légère était également chargée de
poursuivre l'ennemi en fuite.
La Cavalerie Légère comporte :
--> les Chasseurs à Cheval (voir article)
--> les Hussards (voir article)
--> les Chevau-légers


La Cavalerie Lourde



La grande armée de Napoléon 1960460367_small_1
Ci-dessus, un Cuirassier.



Bien protégés, montés sur de lourds
chevaux, la cavalerie lourde constitue une excellente arme de choc entre
les mains de l'Empereur. Généralement la "grosse cavalerie" formait une
masse de réserve qui servait à exploiter une percée réalisée par
l'infanterie. Napoléon conservait toujours la cavalerie lourde sous ses
ordres directs. Dès qu'une faiblesse était discernée dans le dispositif
de l'ennemi, la cavalerie lourde perçait les rangs de l'adversaire, le
prenait à revers et l'anéantissait.
On y trouve :
--> les Carabiniers
--> les Cuirassiers

La Cavalerie de Ligne


La grande armée de Napoléon 1960474797_small_1
Ci-dessus, un Dragon.

Dans certains pays (comme notamment la
France sous Napoléon), on distingue une catégorie supplémentaire: une
cavalerie intermédiaire entre la cavalerie légère et la cavalerie
lourde.
Cette Cavalerie de Ligne n'est composée que de Dragons.

L'Artillerie


La grande armée de Napoléon 1960633263_small_1
Ci-dessus, un canon démonté. A gauche, l'affût, au centre, le tube et à droite, le train.


Sous l'empire, l'artillerie française se décompose
en artillerie à pied (voir article) et artillerie à cheval (voir article).
Les canons sont tractés par des chevaux, mais alors que les servants de
l'artillerie à pied marchent à côté de leurs pièces, ceux de
l'artillerie à cheval sont montés.
Le canon est l'arme majeure des guerres napoléoniennes. Une canon peut se décomposer en 3 parties :
--> (1) l'Affût : l'affût est la pièce du canon en bois qui supporte le tube. C'est sur l'affût que sont fixées les roues.
--> (2) le Tube :
le tube est la pièce en bronze dans laquelle on met le boulet et la
poudre. Cette partie est la seule à être vraiement guerrière car les
deux autres sont conçues pour le transport du canon.
--> (3) le Train : pièce munie de roues utilisée pour atteler le canon à des chevaux.
Napoléon,
artilleur de formation, ne cessera jamais d'augmenter le potentiel de
cette artillerie, sans jamais atteindre le nombre de pièces souhaité.
Les
canonniers de l'Empereur peuvent compter sur la supériorité d'une gamme
de canons mis en service sous la Révolution et conçue en 1776 par
l'ingénieur Jean-Baptiste Gribeauval.


L'Artillerie à Pied



La grande armée de Napoléon 1960817909_small_1
Ci-dessus, à gauche et au centre, un artilleur à pied en grande tenue. A droite, un artilleur à pied en tenue de route.

Comme dans la plupart des armées de
l'époque, les artilleurs de l'Empereur portent un uniforme plutôt
austère.
Les artilleurs à pied portent un habit-veste à basques
longues et à fond bleu foncé avec collet de même couleur et liséré de
rouge. Les revers de l'habit sont bleus à lisérés rouges et les
retroussis sont rouges et ornés d'une grenade bleue. Les parements aux
manches sont rouges et garnis d'une patte à trois boutons lisérée de
rouge.
Le gilet et la culotte sont bleus foncé, les guêtres sont noires pour la tenue de route, blanches pour la grande tenue.
Par
mauvais temps, l'artilleur à pied revêt une capote bleue et un pantalon
de drap destiné à protéger la culotte et les guêtres.
Le shako
(sorte de chapeau) des artilleurs à pied est orné d'un cordon natté à
raquettes de fil rouge et d'une plaque représentant l'Aigle impériale
surmontant deux canons croisés. Une cocarde tricolore permet de
dissimuler le gousset de cuir dans lequel est fixé le pompon rouge.
L'armement
comprend un fusil, une baïonnette et un sabre briquet à dragonne rouge.
L'équipement se compose des buffleteries de cuir blanchi et d'une
giberne (sorte de sacoche) ornée de deux canons croisés.

L'Artillerie à Cheval



La grande armée de Napoléon 1960936383_small_1
Ci-dessus, à gauche, un artilleur à cheval en grande tenue. A droite, officier coiffé du colback.



Les artilleurs à cheval se déplacent sur
leur monture, ce qui leur permet de suivre la cavalerie.
Les
artilleurs à cheval portent un uniforme qui rappelle celui des hussards.
L'habit est de couleur bleu foncé avec collet de la couleur de fond et
liséré de rouge. Les retroussis, ornés d'une grenade bleue, et les
parements, en pointe, sont rouges. Les artilleurs à cheval ont droit aux
épaulettes rouges, signe distinctif des troupes d'élite.
En guise de
gilet, les artilleurs à cheval ont adopté le "dolman" des hussards; de
couleur bleu, il est à trois rangées de boutons. La culotte, ajustée,
également bleu foncé, est ornée de noeuds hongrois rouges.
Les
artilleurs à cheval sont coiffés d'un shako; certains officiers ainsi
que les trompettes sont dotés du "colback" (sorte de grand bonnet à
poil) à flamme rouge et plumet écarlate.


La grande armée de Napoléon 22081410
Revenir en haut Aller en bas
http://tradition-carnaval.forumbelge.com
 
La grande armée de Napoléon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille de Napoléon III et d'Eugénie
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...
» [Dietrich, William] Les pyramides de Napoléon
» La grande librairie
» (Coll) Bibliothèque napoléonienne (Editions Nillson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tradition & carnaval :: L'Histoire...-
Sauter vers: